Noël… sans joie.

candles-1891197_1920

Par Josée Marquis

Ce week-end, je me baladais oisivement dans le centre commercial de ma « Ville-du-Loup ». Le regard un peu perdu, cherchant à s’accrocher à un quelconque objet magique destiné à allumer ma candeur festive. Le temps des fêtes brille de partout, les maisons rayonnent, les chorales chantonnent, mais les gens se promènent avec le même esprit hagard. De faux guignols qui, journal à la main, tentent d’oublier les nouvelles en magasinant un brin…

La tristesse se lit de part et d’autre dans cette quête du cadeau parfait. Comme si ce présent bien emballé pouvait effacer les soucis de la dernière année. Combien vivent le deuil d’un être cher? Combien ont dû se relever d’une bataille perdue? Combien vous coûte aujourd’hui cette petite parcelle de bonheur que vous essayez d’acheter pour colorer le pied de ce sapin artificiel?

Le temps des fêtes nous frappe parfois en plein front, comme une dose de joie dont on ne sait trop que faire. Il amène avec lui son lot de souvenirs et ses tempêtes où le désir de préserver les traditions se heurte à la nécessité de réinventer le code des festivités. Reléguer au passé les rituels des célébrations de fin d’année devient alors un passage libérateur, douloureux en soi, mais annonciateur d’un jour nouveau.

Le malheur est tabou en ces temps joyeux. Le désir de solitude l’est également. Le cliché de la maisonnée remplie d’invités, de musique et de victuailles est lourd à porter lorsque Noël se vit en plein drame ou dans la suite d’un quotidien souffrant. Certains doivent se tourner vers l’hypocrisie, le mensonge. D’autres préfèrent le silence, verre à la main, le temps que le tourbillon passe et que le parfum de cannelle ambiant s’étiole.

Et pendant ce temps, les lignes infosuicide sont sur le qui-vive, puisqu’il existe un réel phénomène qualifié de « dépression du temps des fêtes » ou « blues des fêtes ». La pression de la joie de vivre liée à cette effervescente période renforce, chez certains individus, le sentiment de solitude. Le passage à la nouvelle année, c’est également l’heure des bilans, un temps de réflexion où l’on réfléchit et questionne les événements de la dernière année. Un exercice qui peut s’avérer émotionnellement pénible.

Et si on profitait de cette pause pour se réapproprier une image plus juste et plus réaliste de cette période de l’année? Et si on sortait de notre bulle d’obligations et de listes à cocher pour vivre un moment pour soi. Arrêter de se promener d’une fête à l’autre pour respecter le décorum festif du « most wonderful time of the year » pour s’offrir un peu d’égocentrisme. Se recentrer sur l’essentiel est un exercice parfois nécessaire pour réapprendre le bonheur. Faire le plein d’amour, de paix, de sérénité… avec soi-même, d’abord et avant tout.

 

Suivez-nous!

2 Comments

  1. Chère, très chère Josée…que de vérité dans ce magnifique texte, je connais tellement de gens qui sont touchés par la peine, le deuil, la tristesse et tout ce lot de nostalgie qui envahit nos cœurs à l’approche de Noël.
    J’ai perdu mon père au moins d’octobre, mon fils est en procédure de divorce, ma belle-fille a fait une méga dépression, ma fille a vécu des heures terribles où elle a remis en cause son identité et ses capacités… Un de mes fils vit du harcèlement,une autre de mes filles vit avec un secret lourd à porte, ça n’arrête pas de tous bord tous côtés…mais parce qu’il y a heureusement un mais…. J’ai la chance d’avoir mes 4 enfants et mes petits-enfants autour de moi à Noël…Cela me comble tellement!
    Alors…je serai heureuse à Noël, plus que je ne l’aurais pensé…parce que cette année…le cœur y sera et mes bras grand ouverts pour l’accueillir. Joyeux…très Joyeux Noël <3

  2. Pour ma part, Je ne me promène pas d’une Fête à l’autre pour le Décorum….La Période des Fêtes est encore pour moi une Période de rencontres familiales festives et d’amour entre nous, étant parmi les chanceux et faisant partie d’une famille unie . Et soi même, comme vous le dites, je m’en occupe le reste de l’année….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2019 Promotel inc.

Theme by Anders NorenUp ↑